Rechercher
  • mutambak96

Le grand complot de Jean-Marc Kabund et Moïse Katumbi contre Félix Tshisekedi


A l’ombre du Président Tshisekedi, les choses bougent. Les absences répétées du Chef de l’Etat accaparé par ses multiples tâches de représentation de l’Union Africaine et de la RDCongo ont créé des espaces dans lesquels se sont engouffrés ses plus proches collaborateurs. En perspective des prochaines échéances, les grandes manœuvres ont commencé.

https://www.lecongoquonaime.com/post/jean-claude-kabongo-l-homme-qui-en-savait-trop

Fort du succès éclatant enregistré il y a près d’un an déjà avec la mise en place de l’Union Sacrée, le président a.i. de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, a gagné ses galons de général de corps d’armée. En rameutant la majorité des députés FCC sous la bannière du Président Tshisekedi, le Vice-Président de l’Assemblée Nationale est devenu l’homme fort du régime. Rien ni personne ne peut lui faire ombrage. Courtisé par les députés de tous bords qui souhaitent accéder à une place au soleil, redouté par les cadres du parti, l’homme a pris de l’envergure. Après la mise en place du gouvernement Sama lors de laquelle il a été omniprésent pour placer ses hommes, Jean-Marc Kabund a désormais la main sur la désignation des futurs mandataires des entreprises publiques. Et là aussi, le puissant patron de la machine du parti ne badine pas. Ceux qui seront désignés doivent faire acte d’allégeance au Chef de l’Etat. Les tièdes et les timides sont recalés. Les fiches sont prêtes. Tout le monde doit obéir au doigt et à l’œil. Pas question que les entreprises de catégorie A échappent à l’UDPS. L’honorable Kabund veille au grain. Il en va de même pour tout ce qui a trait aux questions gouvernementales et à celles concernant les élections et la CENI.

Cà c’est le côté pile ! Côté face, c’est tout autre chose !

"Depuis plusieurs mois, Kabund parle tout le temps avec Katumbi", nous révèle un proche du tout premier cercle du président a.i. de l’UDPS. "Ils ont leur ligne privée à eux. Ils peuvent parfois s’appeler plusieurs fois par jour", ajoute notre interlocuteur sur le ton de la confidence. En réalité, Jean-Marc Kabund qui se disait autrefois de Kamina collabore assidûment avec Moïse Katumbi. Ceux qui sont au courant des liens qu’entretiennent les deux hommes d’Etat murmurent qu’en réalité, Jean-Marc Kabund joue une carte personnelle. On l’accuse d’endormir le Chef de l’Etat. Pour corser l’affaire, une des épouses du Vice-Président de l’Assemblée Nationale serait de la tribu de Katumbi. "Quand il s’appelle, Kabund l’appelle Beauf ", dit un des rares témoins des appels téléphoniques. C’est la raison pour laquelle, il se dit que Moïse Katumbi met régulièrement la main au portefeuille pour obtenir les grâces du président de l’UDPS. Il n’a pas hésité à contribuer au financement de la nouvelle résidence de JM Kabund à Kingabwa. Récemment, ce sont près de 300.000 Usd qui ont été déposés chez le président de l’UDPS par un émissaire de l’ancien gouverneur du Katanga. "JM Kabund accuse toujours faussement Katumbi auprès du Président Tshisekedi, ce n’est que pour l’endormir", s’inquiète-t-on. Tout indique qu’en réalité, les deux hommes roulent main dans la main.

"On ne sait pas où tout cela va aboutir, mais le Président Tshisekedi devrait faire attention", s’inquiète un témoin des contacts de l’honorable Kabund. Désormais, tout ce que fait le Président de l’UDPS est suspect. Le mystère est entier. Quand il avait autrefois été convoqué par Etienne Tshisekedi pour venir à Kinshasa, l’Abbé Théo, le conseiller spirituel du leader maximo, avait conseillé à JM Kabund de se déclarer Katangais afin de prendre sa chance. Après avoir gravi tous les échelons du parti sous l’œil bienveillant du sphinx et écarté tous les gênants pour en arracher la présidence, l’homme ne manque pas d’ambition.Dans la vie et surtout en politique, ne dit-on pas que les coups de poignards viennent toujours des plus proches. En définitive, s’il veut se maintenir au pouvoir, Félix Tshisekedi doit ouvrir l’œil, et le bon !

Bernard Mulumba

645 vues0 commentaire